MA RETRAITE ET MOI

Je souhaitais juste retrouver un emploi dans mon domaine d’expérience afin de terminer ma carrière professionnelle et ainsi à pouvoir disposer de la totalité de mes trimestres afférant à une retraite complète, qui m’aurait permis d’avoir un revenu de retraite d’environ : 1 700 € /mois. Ce ne fut le cas. Après 36 années à avoir été un bon ‘’petit soldat’’ dans ce système de bien(s) et services marchand j’étais, à 54 ans, devenu chômeur sénior affilié au statut du Revenu de Solidarité Actif – RSA. Avec du recul par rapport aux évènements aliénés à la grande cité lyonnaise à cheval sur deux fleuves, ainsi qu’activités ‘’humaines’’ exercées dans d’autres métropoles, je me suis mis à penser que mon exclusion du système citadin suivi par l’aménagement d’un nouveau lieu de résidence, en août 2013, situé à 800m d’altitude sur une colline de la Loire ne fut pas chose néfaste, mais plutôt salutaire… et arrivée au bon moment.

L’AMARANTE DES ARTISANS FRANCAIS

Quiconque s’en prend à la liberté d’expressions comme à celle de l’art veut en réalité remettre en question la liberté démocratique d’une société.

CONTINUER A IGNORER & CA FINIRA MAL

La gauche radicale a toujours cru que l’ordre national se trouvait uniquement par la force du travail, tandis que la droite réactionnaire a toujours pensé que l’ordre de la nation s’estimait seulement par les forces républicaines.

Toutes les deux eurent faux pendant plus de quarante ans ! Et, aujourd’hui les Macs-à-on dansent sur les cendres de la démocratie républicaine de gauche et celles de la république démocratique de droite toutes les deux en incapacité de se relever face à l’injustice sociale-économique, car soutenues par quelques ‘’intelligences’’, de droite comme de gauche, œuvrant bassement contre le concept de collectivisme, comme de celles accoquinées à afficionados tatoués au nombril de leur monde et affichées à la conquête d’un pouvoir parodié au cynisme sans horizons pour majorité des classes populaires.

LE MONDE EST UNE RESON(N)ANCE QUI INVENTE LA DISSERTATION

L’addition des compétences et des connaissances comme les échanges interprofessionnels et savoirs faire font l’évolution de tous systèmes sociaux-économiques et culturels

Aucune interprétation géo-politico-sociale-économique humaine à tendance équilibrée ; respectueuse de l’individu, de la nature et du vivant ne saurait exister sans compréhension de cet adage : « L’économie de marché moderne n’est pas l’économie de marché libre des flibustiers libéraux d’une guerre économico-financière révolue ; mais une économie de marché à engagement social qui permet à l’individu de s’épanouir, qui accorde la priorité à la valeur de la personnalité et qui récompense la performance avec un rendement à juste et équitable valorisation ; dans un système collectiviste à réseaux humains nommé :

DEMOCRATIE REPUBLICAINE CITOYENNE ». J’observe, ici, que l’inégalité, le bien, l’union, la mort, le désordre, le vide, le repos…, etc…, sont des mots qui, n’étant pas intrinsèquement négatifs, ne disent, souvent, que le moins de l’égalité, de l’union, de la vie, du bien, du plein, du mouvement comme de l’action de ces ‘’choses de la vie’’ envers un véritable lien humaniste.

« Ce qui importe par-dessus tout dans une œuvre d’art, c’est la profondeur vitale de laquelle elle a pu jaillir. » Joyce 

Le potier hait le potier, l’architecte l’architecte, le mendiant fuit le mendiant et le chanteur le chanteur.  Heliode

Les uns disent que non, les autres disent que oui ; et moi je dis que oui et non. (Sganarelle, sur une difficile question de médecine) – Molière ‘’Médecin malgré lui’’.

Tout l’agrément de la vie est fondé sur un retour régulier des choses extérieures. L’alternance du jour et de la nuit, des saisons, des erreurs et des fruits, et toutes les autres choses qui viennent à notre rencontre périodiquement afin que nous puissions et devions en jouir, voilà les véritables ressorts de la vie terrestre. Plus nous sommes ouverts à ces jouissances, et plus nous nous sentons heureux. Goethe, Poésie et Vérité (Livre XIII) 

‘’Il y a ce que nul n’a vu ni connu sauf celui qui cherche dans le tourment des mots à traduire le secret que sa mémoire lui refuse.’’ Louis-René des Forêts

« Les gens exigent la liberté d’expression pour compenser la liberté de pensée qu’ils préfèrent éviter.» – « Que les gens sont absurdes ! Ils ne se servent jamais des libertés qu’ils possèdent, mais réclament celles qu’ils ne possèdent pas ; ils ont la liberté de pensée, ils exigent la liberté de parole.» – « L’humoriste, comme le fauve, va toujours seul.»  Sören Kierkegaard

« L’ordre et les dieux meurent dès qu’un seul homme a poussé son accomplissement jusqu’au terme de la liberté. » Blanchot

EXTRAIT AU DELÂ DES QUARANTE MALENCONTREUSES

https://lamarante-des-artisans-francais.com/2020/12/17/au-dela-des-quarante-malencontreuses/

Plus le diable en a… Plus il en veut assoir.

Jacques Lagnier (1620-1672)

  • La connaissance ; c’est de l’expérience. Le reste n’est, majoritairement, que banalités informatives, sans réels fondements humanistes ni quelconques meilleurs sens analytiques envers une véritable justice sociale-économique.

  • Au pays des Lumières, est-ce d’une logique législative positive au rapport d’un système de bien(s) et services attaché aux Droits de l’homme, comme de la Liberté, l’Egalité et la Fraternité, apposées aux frontons des bâtiments publics, ainsi de ceux des Mairies et du principe de traitements égalitaires des territoires ?

  • La Vème République est-elle devenue une Régence en Gouvernances de Privilégiés d’avec Ordres pas très clairs… ?

St Exupéry soutenait que les trois plus beaux métiers sont : Aviateur, Ecrivain et Paysans.

Diapositive3

Pour le premier il a assurément évolué technologiquement dans le sens de la rapidité des mobilités, parfois paradoxales. Pour l’écriture, elle se doit d’être retransmise, sur tous supports et référentiels, au nom des libertés d’expression envers la liberté de penser, quant à la paysannerie, ne jamais oublier ses racines ; en ne déconsidérant d’aucunes mauvaises manières ses artisans et petites structures aux profits de la puissance économique, commerciale et financière des grosses. Tout cela dans une recherche commune de préservation des biosystèmes et écosystèmes comme il pourrait en être de l’engagement, équitable, envers des horizons respectueux du bien commun et de la dignité à vivre décemment de son travail, tant du corps que de l’esprit, en solidarités intergénérationnelles, dans tous les territoires, départements et régions de France.

LIENS, MULTIDISCIPLINARITÉ ET LECTURES

Diapositive18

L’AMARANTE DES ARTISANS C’EST QUOI ?

Rassembler les bonnes volontés et les relations entre le monde des artisans, producteurs, cultivateurs, éleveurs, commerçants d’avec le système de consommation dans une vision commune respectueuse de l’environnement.

Développer les liens et connaissances afin de valoriser vos savoirs faire tant dans les départements, qu’au niveau régional, voire national et ainsi entrer dans l’univers des bonnes pratiques – de fabrication, de production et de vente des produits alimentaires – respectueuses des biosystèmes et écosystèmes comme il peut en être des normes – en vigueur et à venir – alliées à l’intérêt collectif attaché à l’addition de vos compétences au nom d’une potentielle élaboration d’un système économique sensé, durable et socialement acceptable tant pour les générations présentes que pour celles d’après… ; parce que, comme vous, la qualité de service que nous souhaitons apporter à nos clients est une priorité envers le bien commun.

L’addition des compétences et les échanges interprofessionnels font l’évolution de tous systèmes sociaux-économiques et culturels

CHARTE DE L’AMARANTE

Les territoires s’appauvrissent. Leur dégénérescence est manifeste. Les dépenses dont l’Etat fixe les règles de distribution qu’il impose à des collectivités dites décentralisés ont été multipliées par plus de six en deux décennies. Elles augmentent trois fois plus vite que l’inflation. Les dépenses d’action sociale en faveur de l’enfance, des personnes âgées, dépendantes, des bénéficiaires d’allocations personnalisées ou de revenus de solidarité atteignent plus de 60% des dépenses de fonctionnement des départements. Ils font aussi face aux coûts des 7 000 collèges et 380 000 kilomètres de routes et dans leurs budgets 90% des dépenses correspondent à des compétences que l’Etat, après les avoir exercés pendant deux siècles, leur a transférées. Petites entreprises, artisans et services publics disparaissent. 

L’autorité est toujours de trop là où la raison seule suffirait au sens d’une vérité incontestable qui prouve son principe dans les conditions mêmes explicitant que la subjectivité de l’esprit ne saurait être confiée à un seul qui de cet Etat arbitraire en voudrait soumettre tous les autres à la seule sienne au nom du seul sujet qui n’eusse de fondements que dans l’inexpressivité de la liberté.

De l’énigme de la nature, accepter le mot précieux, tout ce que sans retour ce mot fait perdre de valeur aux profits de vos dieux, vous le gagnerez avec usure ; et tout ce qu’y perdent les lois, ce frein honteux pour vous dont ce mot vous dégage, les mœurs, libres du joug des prêtres et des rois le gagnent davantage. « Le meilleur système démocratique est une ethnosociologie économico-financière privilégiant une politique philosophique par les connaissances des liens entre le savoir des sciences, des technologies, des arts et de la culture » Dans le respect des lois de la Démocratie Républicaine sans distinction de couleur, de morphisme catégoriel, de croyance ou non croyance, d’ethnie, d’opinions politiques et de classes socio-financières. Le pouvoir législatif inaliénable n’appartient qu’au souverain i.e. au peuple qui ne saurait s’en démettre. Le gouvernement est l’exécutif : un pouvoir subordonné qui doit rendre des comptes de sa gestion. Il tiendra également compte des conditions géographiques, historiques et économiques, dans le cadre des droits et devoirs afférant à tous les citoyens et citoyennes de la Nation. La magistrature et l’administration doivent pencher dans le sens de l’exercice de la transparence et de la justice, malgré les écarts des pouvoirs privés et publics, malgré l’intolérance du nombre de leurs membres. L’équité du parlement doit offrir plus de garanties que celles des officiers de l’Etat. Cette séparation de pouvoirs se doit de s’exercer sans autre pression que celle d’une Démocratie de Responsabilité et de Concertation Citoyenne. Les outils de notre époque le permettent et cela peut être un des moyens pour calmer les passions excitées par des géodes communautaristes en sphères de vils comptes pliés sous l’avidité de leurs maitres, ainsi que du joug des prêtres et des rois, sans discernement, dans leurs privilèges fourmillant de prosélytismes sans foi ni loi.

Un peuple, qui sans observance de certaines pratiques liberticides, se plie sous son propre sort est un peuple qui meurt ; mais un peuple qui s’oublie, qui s’ouvre indéfiniment aux influences extérieures, néfastes… ; ainsi qu’aux brassages sans éthique, ni morale citoyenne, meurt aussi. Ni l’un ni les autres ne peuvent atteindre ce qui est juste, comme de réussir à penser que la loi du plus fort fut, et soit, encore, la plus juste…

Diapositive12

LA LOIRE (42) SUR CONTACTS, PARTENAIRES, EVENEMENTS

https://lamarante-des-artisans-francais.com/contact/

AU FIL DES DEPARTEMENTS

L’AMARANTE AU FIL DES DEPARTEMENTS – EXEMPLE : LA LOIRE – 42

Diapositive44

Michel ASTI 

L’EXPERTISE, LE CONSEIL DE PROFESSIONNELS & LA SECURITE DES NORMES EN VIGUEUR TANT POUR LA VISUALISATION DE VOS PROFESSIONNALISMES ET COMPETENCES A TRAITER L’OBJET ALIMENTAIRE QUE POUR LES REPONSES ADEQUATES ENVERS VOS DISTRIBUTEURS, CLIENTS, LA VISUALISATION DE VOS PRATIQUES RESPONSABLES ENVERS LES CONSOMMATRICES ET CONSOMMATEURS SOUCIEUX, COMME VOUS, DU RESPECT DE LA NATURE, DES CONDITIONS DE FABRICATION, ETHIQUES D’ELEVAGES, CHARTES AGRICOLES, TRANSFORMATIONS DES MATIERES PREMIERES ET AUTRES THEMES ET PRAGMATISMES ATTACHES A LA CONSERVATION DU BIEN COMMUN… 

Diapositive7.JPG

Dans un système social-économique de bien(s) et services marchand, s’il est librement choisi, tout métier devient source de joies particulières, en tant qu’il permet de tirer profit de penchants affectifs et d’énergies instinctives.

Sigmund Freud

Est-ce primordial de savoir si les hommes sont égaux en fait et valeur ou secondaire d’imager qu’ils le soient en droits, en devoirs et en dignité… ???

Où ? Comment ? Pourquoi ? Pour qui ? Pour quoi ?…

Là ; sont peut-être les véritables questions et réelle analyse à effectuer en ces temps incertains ???…

Diapositive36

L’AMARANTE DES ARTISANS FRANCAIS 

L’addition des compétences fait l’évolution de tous systèmes sociaux économiques et culturels

Le changement de ″paradigme″ social-économique passera par la modification des comportements des consommateurs et consommatrices dans un système économico-socio-culturel débarrassé du néo-ordo-ultra libéralisme… 

http://mickael-montest.e-monsite.com/pages/politiques-particulieres/

LES ARTISANS FRANCAIS, PME-PMI-TPE FRANCAISES SONT PRECIEUSES. LEURS SAVOIRS-FAIRE TISSENT, MAINTIENNENT, CONSOLIDENT LES LIENS DANS ET ENTRE LES TERRITOIRES. IL N’EST PAS NORMAL QUE LEUR TRAVAIL ET PROFESSIONNALISME SOIENT BAFOUES PAR UNE CONCURRENCE DELOYALE, PRATIQUEE PAR DES PERSONNES A PEU DE MORALE CITOYENNE, ET CELLES NE RESPECTANT PAS LES REGLES, LOIS ET LEGISLATION D’UN SYSTEME SOCIAL-ECONOMIQUE ET CULTUREL ENTREPRENEURIAL EFFICIENT…

L’AMARANTE DES ARTISANS FRANÇAIS 

L’AMARANTE             

 Ce sont des plantes herbacées annuelles, dont certaines espèces sont cultivées comme plantes potagères, pour leurs feuilles comestibles à la manière des épinards ou pour leurs graines, et parfois comme plantes ornementales pour leur floraison en épis spectaculaires. D’autres espèces sont des mauvaises herbes communes dans les champs cultivés.

290px-Amaranthus_tricolor0Amaranthus vient du nom de cette plante en grec ancien, ἀμάραντος, « amarante ou immortelle », nom formé du préfixe privatif a –  « sans », sur le verbe qui signifie « flétrir, se faner » : en effet, l’amarante a la réputation de ne pas se faner, et pour cette raison, représente un symbole de l’immortalité. Certaines espèces sont d’ailleurs utilisées dans les bouquets secs.

Purpleheart-Lyptus-CherrywoodsL’amarante désigne également certaines espèces d’arbres du genre Peltogyne  (famille des Caesalpiniaceae selon la classification classique, ou de celle des Fabaceae, sous-famille des Caesalpinioideae selon la classification phylogénétique).  Ils sont originaires d’Amérique du Sud. L’amarante est un bois précieux violet aux veines peu apparentes, commercialisée sous le nom de bois violet. Le bois parfait d’amarante a une teinte caractéristique violette plus ou moins foncée. Sa couleur a tendance à foncer une fois le bois mis en œuvre, mais cette évolution est lente et demande plusieurs années.  Au moment du sciage, le cœur fraîchement coupé est presque blanc, mais vire au violet très rapidement à la lumière. Peltogyne venosa a une teinte plus attrayante que celle du Peltogyne pankulata.

https://lamarante-des-artisans-francais.com/2017/10/31/lamarante-au-fil-des-departements/

Diapositive1

L’entreprise est précieuse et indispensable. Elle est le lien économique permettant de créer et maintenir le tissu socio-culturel entre les citoyennes et citoyens français ; et les territoires…

  • Toute belle valeur ajoutée se définie par tous ces citoyens et citoyennes proches de la belle conscience lorsqu’elle est exercée avec lucidité, sincérité, honnêteté, accompagnée par tout l’amour et la déontologie des savoirs faire afin qu’ils, elles, puissent aspirer à ce que cela devienne un ‘’art’’ de vivre… Pour les générations arrivantes !… Et celles en partances…
  • L’entreprise ne fait pas les femmes et les hommes ! Ceux sont les écosystèmes sociétaux de ceux et celles d’avant et de maintenant qui les éduquent, les imaginent, les composent, les ordonnent et les font vivre, afin qu’ils, elles participent par l’addition de leurs savoirs faire et compétences particulières à l’évolution de la belle sensibilité socio-économico-culturelle du savoir être dans les sociétés et entreprises du Monde.
  • Lorsque la société soi-disant évoluée inhibe trop tôt les rêves de sa jeunesse, et maintient trop longtemps une grande partie des générations précédentes dans le cauchemar des désillusions, elle ne saurait évoluer vers autres chemins que ceux du désespoir… De la rancœur… Et de l’indifférente violence… Psychologique… Où celle physique risque parfois malheureusement d’apparaître…

CONTACTS, PARTENAIRES, EVENEMENTS

Diapositive2

Les connaissances, la culture et le savoir sont le sel de la vie.

Les sincères amitiés et la réelle fraternité en sont le sucre.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close