MEMOIRE D’UN RSA-YSTE SENIOR

Dans la vie, tu as deux déversoirs : soit te lamenté ou, bien, argumenter.

70 pages A4Format PDF

Le moteur efficace de la recherche et de l’évolution positive est la collaboration et non la concurrence effrénée.

L’ignorance engendre souvent l’irrationalisme puis les dogmatismes infondés…

Tous nos désirs, actions, souhaits, réactions, comportements, etc. sont-ils imaginés et principalement endigués par, pour et avec l’autre ?

Uniquement pour soi ? Pour un clan ? Pour un groupe ? Pour une communauté ?

Des écosystèmes en échanges de bonnes intelligences ?

Des biosystèmes en utiles savoir-faire et essentiels savoir-être ?

Au nom de tous ces petits êtres humains en devenir et les générations arrivantes ?

Dans le monde naturel dû et des VIVANTS…

C’est bien souvent en allant au fond de soi que l’on acquiert l’humilité, que nous réussissons à comprendre la grandeur de la nature, l’extraordinaire beauté du monde et percevons notre faiblesse vis-à-vis de la puissance, immense, de l’univers…

Quel est le plus important : réussir ou trouver un sens à votre effort de réussir ?

Si l’enfer est un tunnel creusé par une colonie munie de pics d’incertitude, alors la raison est un bouquet d’attentions que l’on arrose de lucidité. La culture, les savoirs et la connaissance sont le sel de la vie. Les véritables amitiés et la réelle fraternité en sont le sucre.

Les yeux de l’homme ne réussissent à percevoir les choses que par la… connaissance de leur superficialité pourtant l’intelligence humaine a les ressources pour donner forme à leur essentialité.

1 – EDITOPage 3

2 – BILAN PERSONNEL Pages 9

3 – COHERENCE D’AVEC PROJET D’ECRITUREPages 21

4 – AVENIR EN TEMPS DE CHANGEMENTPage 23

5 – PETITE HISTOIRE SUR LE RSA – POLITIQUES SOCIALES

DEMOCRATIE – REPRESENTATION –HUMANISME

Page 29

6 – CONNAISSANCE ET CLANISMEPage 45

7 – POESIE ENTRE ATTACHEMENTS & LIBERTESPage 57

Quelles sont ces dissidences s’interrogeant sur la complétude des intérêts d’une thésaurisation monétaire en usure d’une sociologie démutualisée, pour les moins nocifs, qu’analyses insensées, quant à véritables Droits et Devoirs d’une Démocratie Républicaine ayant oublié le cadre des Droits de l’homme, de la femme et de l’enfant, et se fourvoyant avec les fantômes de la liberté, de l’égalité et de la fraternité dans les immondices d’une justice dépassée par les clandestinités mafieuses ?

DU PLUS GRAND DANGER

Là, du plus lourd sommeil, sans cœur à l’ouvrage,

Apathique petit homme de déni sans émoluments

Que de bancals qui t’ont été fournis par amarrage,

Errance quant à n’y point voir l’accompagnement.

Prisme des népotismes envers fils d’appartenance,

Autel en couronnes de soie filigranées à l’aigreur

Que de celle pour qui naissent d’une lignée rance,

Erreur quant à n’y avoir su la tromperie sans hauteur.

Sujets sortis du ventre soumis aux cruelles seigneuries,

Embrassades de trônes fixés aux lèvres dominantes

Artéfacts de ne savoir ignorer les soldes d’armoiries

Narcissique asthénie que d’y cirer les pompes sonnantes.

Labeurs dignes aux bras de compagnes, les as-tu considérées ?

Astreinte aux besognes, sans plaintes aux heures fatiguées,

Toi, les deux pieds sous la table à houspiller la mande d’elle,

Testostérone de reproduction fourbie à l’usure sans collecte.

Prince sans éloge que de celle d’y avoir manqué la formation,

Calque aux démons d’un pater nostef sans tours gardiannes

Paluches aux amers intérieurs comme barreaux de servitude

Rostre aux ravis(es) des maux devant caudataires de codicilles ?

La porte cadenassée saigne sous l’ambre des autels menteurs

Parlements des passages oubliés comme discours mangés de sable,

Fuite désordonnée devant les tours des drapiers de fondrières,

Fleuririez-vous sous les cendres des nuits sans licorne ?

Ce chant lointain qui ne nous éveille plus au plus grand danger

Tel choix face aux risques de séquestrations, d’intérieur, psychologiques…

Serait-il mort sous les coups de boutoir du verbe sans attentions ?

NOUS NOUS SOUVIENDRONS

Nous nous souviendrons, longtemps, de vos leçons formatées aux experts tordus, celles, maudites ; mandatées cyniquement, à l’usure des desseins parfumés aux couleurs solidaires,

Doctes fournis aux mains travailleuses,

Détournées par l’ombre brune ;

Désaffectées de l’oiseau pluvier.

Fragrances laissées aux abords des rives désenchantées, où l’eau s’évapore dans l’azur vicié.

N’avouerez-vous, jamais, qu’il ne saurait exister écosystèmes équilibrés sans reconnaissance de ce qui sépara la lumière des fiers(es) rebelles de la servitude des mornes aptitudes ?

Démons sombres, un visage, soudain, rit dans les bouffées des flammes cernâtes,

Le cercle des syncrétismes vaporisé aux cauchemardesques arômes ; habits sans mémoire, nous nous souviendrons longtemps de ce qui ne fit qu’odorantes espérances palpées par les courrais de lèche-vitrine… ; encensées des vitraux de l’obscurantisme…

Le genre humain ; de type mâle ou femelle, est-il une curieuse composition entre mots (maux) paradoxaux, afin de…, pouvoir ; peut-être, aller jusqu’à disloquer la nature et démembrer son propre univers…  L’indifférence est-elle le plus bas degré de la liberté… ; entre Orgueil, Emprise, Usure et Félonie ?

Qu’il y eût quelques différences de compréhension entre la vérité et l’erreur entre la véracité et le mensonge, personne ne peut le nier. Mais, en toutes circonstances, la sincérité vaut toujours mieux que préférer tricheries, lâchetés et aliénation sournoise de petits « meurtres » entre amis(es).

Écoutez, hommes et femmes de vigie, ce sourd bruit, ancien, chargé de cris et de pleurs

L’acérage des corps voué aux hagards narquois comme aspect d’un œil noir et rageur

Aspect lisse, des rhéteurs sur gages, sans avenir, contre les dissidences en voix d’amertume

Résistances hourdis par des causes que rien ne veut, vastitudes aux abords des déchoquages

Gagner les îles vierges aux confins des vicissitudes pour n’entendre que veule chantage

Immatures collapsus des aplatis cerveaux aux paris sécuritielles de corpus d’avantages

Rares évanescences n’y servent que formes pathétiques, courbures d’avatars soumissionnés.

Élargir zones de combats n’y vaque qu’une guerre psychologique en entrées sans sortie…

Essayons de remplir les vides… […]

Catégories Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close